MRSA Infections

mrsa infection anatomy

What’s up ? This is THE stephane ANDRE. With my training, I’m interested in biomechanics to avoid injuries. I read « Sport Medicine Media Guide » and I learned some good stuff.

Methicillin-Resistant Staphylococcus aureus (S. Aureaus), or MRSA, is a bacterium that creates skin infections and other types of infections. The first time that MRSA was seen in US hospitals during the 1970s. Recently, there is a new strain of MRSA know as Community Acquired Methicillin-Resistant Staphylococcus aureus, or CA-MRSA, has left hospitals and began to spread in the community.

This is the strain that is prevalent among athletes. The difference between CA-MRSA and Healthcare-Associated MRSA (HA-MRSA) is in their effects. CA-MRSA usually creates skin infections while HA-MRSA causes bloodstream, urinary tract and surgical site infections. This make CA-MRSA less dangerous than HA-MRSA. Another difference is that CA-MRSA is more vulnerable to antimicrobial.

Symptoms

Signs of infections are :

  • Redness

  • Warmth, Swelling

  • Pus

  • Pain at sites where there are skin wounds

  • Abrasions or cuts

MRSA has the ability to spread to other organs in the body and when that happens, symptoms are more severe.

At this stage, symptoms are :

  • Fever

  • Chills

  • Low blood pressure

  • Joint pain

  • Severe headaches

  • Shortness of breath

  • An extensive rash over the body

These more advanced systemic symptoms require immediate medical attention.

Treatment

The 1st choice for treating MRSA skin infection is to use an antibiotic that has been created to kill bacteria with mild side effects. Most early infections with no widespread symptoms can be treated with oral antibiotics. Because of the nature of this decease and antibiotic options, many patients think they’re « cured » after only a few doses and decide by themselves to stop taking the prescribed drugs. However, MRSA is able to re-infect the patient and become resistant to antibiotics used previously.

For moderate to severe infections, treatment may be with intravenous antibiotics.

These infections associated with deep abscesses or boils require open surgical drainage in addition to antibiotic therapy. Most infections resolve in 7-10 days with an adequate treatment despite the fact that a deep abscess can take up to 4 weeks to eradicate the infection by resolving the abscess cavity.

Early identification and treatment of MRSA infections decrease the amount of playing time lost and decrease the chance that the infection will become severe. Skin may be protected by protective clothing or gear designed to prevent skin abrasions or cuts.

Prevention

mrsa infection anatomy

It’s necessary that athletes have good personal hygiene but it must be added that athletes and visitors to athletes facilities must also keep their hands clean by washing them often with soap and water or using an alcohol-based hand rub. The minimum is to have clean hands before and after sports and activities. For example when we use weight training equipment that is shared by all gym members, it’s important to have clean hands after using toilette or when someone is injured taking care the wounds (including changing bandage).

Ordinary and antimicrobial soaps are effective for washing hands. It’s noted that liquid soap is a better option because it’s not possible to share this type of soap compared to bar soap. Alcohol-based hand sanitizer that contain at least 60% alcohol are the perfect choice.

Athletes should shower immediately after exercise and shouldn’t share soap and towels. Washing all uniforms and clothes after each use is important. Athlete should avoid sharing items that are in contact with the skin and avoid sharing personal items as they contact the skin. Fortunately, most surfaces don’t provoke a risk of spreading staph and MRSA.

Athletes who have had MRSA

Several high school, college and professional athletes have contracted MRSA infections. There have already been epidemics among athletes on the same team. A study published in « The New England Journal of Medicine » shows an infection MRSA among St. Louis Rams professional football franchise (USA) athletes. During a single season, MRSA infections were found among 5 of 58 Rams athletes (9 percents) that was tested. All infections developed on areas of the body that are common places for turf injury.

Stats

  • Today, MRSA accounts for about 50-70% of the S. Aureus infections that are present in healthcare facilities across the world.

  • Statistics fro the Kaiser foundation in 2007 indicated that approximately 1.2 million hospitalized patients contract MRSA infections.

  • Serious MRSA infection is still predominantly related to exposure in the healthcare setting, where approximately 85 percent of all serious MRSA infections occur.

  • Fortunately, in children under 18 years old, mortality rates are much lower (1%), even though the number of hospitalized children with MRSA has almost tripled since 2002.

Subscribe to my newsletter and share this article if you think it can help someone you know. Thank you.

-Steph

P.S. If you’re in Miami and you like Caribbean food, go to my cousin’s bistro to eat Haitian food, click here .

Bent Over Lateral Raise

bent over lateral raise

I read a Frederic Delavier’s book « Strength Training Anatomy » and there is good stuff.

Standing with your legs apart and flexed. Your torso bent forward with your back straight. A dumbbell in each hand with elbows slightly bent :

  • Inhale and raise until to the horizontal

  • Exhale when you return to the start position

bent over lateral raise

This exercise work the whole of shoulders accentuating the work of the deltoid’s posterior beams of the. If you tighten your shoulder blades at the end of movement, you use trapezius (middle and inferior fibers), rhomboid, teres major and infraspinatus.

shoulder anatomy

Variant

It’s possible to do this exercise lying face down on an incline bench.

Subscribe to my newsletter and share this article if you think it can help someone you know. Thank you.

-Steph

Dictionnaire Musculation

incomprehension

Personnellement quand j’ai vraiment voulu apprendre la musculation, j’ai été complètement perdu par les termes utilisés dans les magazines et les sites internet. Résultats, il y avait beaucoup d’exercices que faisais faux et j’avais beaucoup de douleurs musculaires.

blessure musculation

En étant à la salle, hier soir, un gars m’a demandé 2-3 termes qu’il ne comprenait pas dans son appli, du coup ça ma donné l’idée de faire un genre de dictionnaire avec le vocabulaire de la musculation.

C’est la 1er version et moi-même je ne connais pas tous les mots donc c’est un document sera toujours en évolution, mais commençons avec ça

Quelques astuces importantes à appliquer lorsqu’on est débutant

  • Les temps de repos intra et extra séance ( entre les exercices d’une séance et entre deux séances), le temps de repos est très important sinon le surentraînement peut arriver plus ou moins vite selon les personnes.
  • S‘échauffer pour diminuer les risques de blessure.
  • S‘étirer, sans forcer, après la séance afin de faciliter la récupération musculaire.
  • Adapter son alimentation à ses objectifs (prise de masse ou sèche).
  • Faire un programme et faire des exercices dans un ordre logique pour avoir un corps symétrique.
  • Entraîner les jambes.
  • S’entraîner avec des charges adéquates (pas trop lourdes et pas trop légères).
  • S’hydrater durant la séance.

DICTIONNAIRE :

Petite truc:  vous pouvez faire Ctrl + F pour utiliser le mode recherche de votre navigateur pour trouver un mot plus vite 

Exemple : 3*10*90 = 3 séries de 10 répétitions chacunes à 90kilos

A

Abduction : Mouvement du membre vers l’exterieur.

Adduction : Mouvement du membre de l’exterieur vers le corps.

Amplitude : Quantité du deploiement du muscle lors d’un mouvement.

Anatomie : Etude de la structure et des organes d’un être vivant.

ATP : Adénosine triphosphate est une molécule utilisé par tous les êtres vivants. Elle est la base de la production d’énergie. Les stock d’ATP de l’organisme durent a peine quelques secondes, heureusement le corps humain a plusieurs moyens d’en produire.

B

Biomécanique : Etude de la physiologie des êtres vivants, d’après les lois de la mécanique.

Bodybuilding : Le bodybuilding (Body = Corps, Building = construire) est un sport qui consiste à avoir le plus de masse musculaire possible, tout en ayant le moins de gras possible, au moyen de multiples exercices, de repos et d’une alimentation exemplaire. Les bodybuilders se réunissent lors de concours où ils sont évalués par un jury.

Brûlure :

C

Calories : Unité de mesure de la valeur énergétique des aliments, c’est un des éléments primordiaux à prendre en compte lors d’un régime.

Cardio (training) : Le cardio training consiste a avoir une activité (marche, course à pied, vélo, natation) ayant pour effet une sollicitation cardiaque. (Souvent pratiquer lors d’une sèche)

Charge : Poids utilisé lors des exercices réalisés lors de l’entrainement de musculation (type fonte).

Chrono-nutrition :Type d’alimentation qui consiste à s’alimenter en fonction de l’heure qu’il est.

Compléments alimentaires :

Concentrique (Travailler en) : Phase positive : le muscle se raccourcit pour résister à la force du poids (on lève l’haltère)

Congestion : Accumulation excessive de sang dans les vaisseaux d’un organe, elle apparaît lors de l’entrainement, le muscle est donc plus contracté, plus dur.

Courbatures :Douleurs musculaires apparaissant après l’entrainement elles ne sont pas “obligatoire”, elles sont généralement atténués par les étirements. Personne ne réagit de la même façon face aux courbatures, certains n’en ont jamais, d’autres toujours après l’entrainement. Leur origine n’est pas scientifiquement définie.

Crampe : Contraction involontaire, douloureuse et transitoire d’un muscle ou d’un groupe de muscles qui résulte de la fatigue, de la déchloruration par déshydratation, de l’effet de toxiques sur les muscles ou leurs organes de commande nerveuse.

Culturisme : Terme français pour Bodybuilding.

D

Diététique : Science de l’alimentation équilibrée.

E

Echec : Travailler à l’échec signifie que l’on fait le maximum de répétitions lors d’un exercice jusqu’à ce qu’on ne puisse plus contracter le muscle travaillé (on appelle cela l’échec simple), si on utilise des rest pause on va à l’échec ultime.

Echauffement :Exercices qui consistent à chauffer le muscle avant tout entrainement afin de diminuer le risque de blessure.

Etirements :Exercices qui consistent à éponger le muscle des toxines accumulées dans le muscle durant l’entrainement, s’étirer évite donc les courbatures ou les réduit le lendemain.

Excentrique :Phase négative : le muscle s’allonge pour résister à la force du poids (on baisse l’haltère)

Exercice :Mouvement particulier qui sollicitera plusieurs ou un seul muscle, il peut être d’isolation (sollicite fortement un seul muscle) ou polyarticulaire (qui sollicite fortement plusieurs muscles).

F

Fitness :

Force athlétique : Voir powerlifting.

Fullbody : Faire une séance en Fullbody c’est choisir de travailler chaque muscle avec un seul ou deux exercices maximum pour chacun d’entre eux durant la séance.

G

Glucides :

H

I

Insuline : Hormone hypoglycémiante, cela veut dire qu’elle tend a diminuer la glycémie(taux de “sucres” dans le sang) et permet au glucose de pénétrer dans les muscles et le foie. On parle souvent de pic d’insuline a provoquer après une séance de musculation, c’est pour recharger les muscles et le foie en “carburant”. L’insuline favorise aussi la formation de graisse.

J

K

L

Lipides :

M

Maxi (RM) : C’est la charge maximale que l’on peut porter sur une seule répétition d’un exercice.

Mensurations : Prendre ses mensurations signifie “mesurer” ses muscles par exemple (la circonférence du biceps).

Méthode : “Type” d’entrainement inventé par une ou plusieurs personnes (généralement des bodybuilders) et qui décrivent le nombre d’exercices, le type d’exercice, les temps de repos à utiliser. On connait la méthode Weider, La Méthode HitLa Méthode WaterburyLa Méthode HardgainerLa méthode Hst et biensûr le protéo system appelé aussi Méthode Lafay.

Modes : Terme créé et employé sur le forum de musculaction.com, signifiant: X séries de X répétitions, et qui correpond à un exercice précis de la méthode Lafay.

Morphotypes : On définit par “morphotype” les caractéristiques physiques (génétiques) qui reflètent l’apparence (morphologie) d’un individu. Les morphotypes sont : Ectomorphes, mésomorphes et endomorphes.

Muscle : Organe composé de fibres et dont la contraction assure le mouvement.

N

O

P

Pause courte : voir rest pause

Powerlifting : Sport dans lequel il faut soulever les charges les plus lourdes possibles dans trois exercices précis :Développé couchéSquat et Soulevé de terre.(Aussi appelé force athlétique)

Prise de masse : Période pendant laquelle le sportif cherche à prendre du poids (souvent accompagné de gras), cette période est généralement suivie d’une sèche.

Proprioception : ensemble des récepteurs, voies et centres nerveux impliqués dans la perception, consciente ou non, de la position relative des parties du corps les unes par rapport aux autres

Programme :Ensemble des exercices d’une séance, définissant les exercices l’ordre des exercices, le nombre de répétitions, le temps de pause et le nombre de séries.

Pronation : Position des mains lors de Tractions (ou d’autres exercices), les paumes des mains sont tournées vers l’extérieur. (Par opposition à supination).

Protéines :

Q

R

Répétition : Une répétition est le mouvement entier d’un exercice, il comprend la phase positive et la phase négative de l’exercice. Un exercice comprend généralement plusieurs répétitions qui constituent une série.

Rest pause (pause courte): Fait de prendre un repos, d’une courte durée, entre deux répétitions d’une série afin de pouvoir faire une ou plusieurs répétitions en plus.

S

Séance : La séance est l’ensemble des exercices réalisés, elle comprend aussi l’échauffement et les etirements.

Sèche : Régime spécifique pendant lequel le sportif se nourrit de façon précise afin de perdre le plus de gras possible et par conséquent les muscles apparaissent plus nettement (par opposition à prise de masse).

Série : C’est le nombre de répétitions réalisées sans temps de repos, une série peut comporter par exemple 8 répétitions. Un exercice compte généralement plusieurs séries.

Split : Faire un programme en split signifie que le sportif va choisir de ne travailler que “quelques” muscles lors de sa séances et se concentrer sur ces derniers. Il va par exemple choisir de ne travailler que les épaules et les jambes durant la séance. (par opposition au Fullbody)

Stagnation :Période plus ou moins longue durant laquelle le sportif ne va plus progresser ni dans les charges, ni dans le nombre de répétitions.

Statique : Le muscle reste contracté sans s’allonger ni se raccourcir, pour résister à la force du poids

Stretching :

Supination : Position des mains lors de Tractions (ou d’autres exercices) les paumes de mains sont tournées vers le regard du pratiquant. 

Surentrainement :

T

Temps de repos : Temps écoulé entre chaque séries d’un exercice, ou entre deux exercices. Le temps de repos n’est pas à négliger lors de l’entrainement, il fait partie des facteurs qui font de votre entrainement, un entrainement efficace ou peu efficace.

U

V

W

Whey : Protéine de lactoserum (“petit lait”). Complément alimentaire qui “comble” le manque de protéines d’un plan alimentaire.

X

Y

Z

ABREVIATIONS :

ATP : Adénosine triphosphate

BF (Body Fat Index) : Le Bodyfat index est le taux de graisse corporelle exprimé en % du poids du corps (repris de la FAQ Lafay).

BPM : Battements par minute

BT : Barre de traction

CAP : Course à pieds

CAS : Corde à sauter

D.C : Développé couché

D.C.H : Développé couché haltères

D.C.I : Développé couché incliné

D.C.S : Développé couché prise serrée

DI : Développé couché incliné

DM : Developpé militaire

EC : Ecarté couché

FC max : Fréquence cardiaque maximale

IMC : Indice de Masse corporelle : pourcentage de graisse du corps.

prise de masse : Prise de masse
PdC : Poids de Corps (ex : Méthode Lafay = Méthode au poids de corps)

Ris : Repos inter séries
1Rm : Répétition(s) maximale(s)

S.d.t : Soulevé de terre

Sqt : Squat

VO2Max : Consommation maximale d’oxygène

 

-Stephane