Histoire Du Fitness – Etats-Unis – Les années folles des années 1920 et la Grande Dépression (Part 11)

united states roaring twenties

L’intérêt accru dans le fitness s’est dissipé pendant toute la décennie. Un même schéma se répète toujours dans l’histoire de l’humanité après qu’une guerre soit gagné. C’est que la société se relaxe, profite de la vie et fait moins d’exercices. Les années folles des années 1920 ont gagné ce nom à cause de cette raison, la société était la plus frivole que n’importe quelle autre dans l’histoire jusqu’à maintenant. Les priorités étaient manger, boire, faire la fête et d’autres formes de divertissements.

En Octobre 1929, le crash de la bourse a signalé le début d’une décennie de dépression économique. L’économie n’a pas réussi à se rétablir jusqu’à ce que les Etats-Unis entre dans la Seconde Guerre Mondiale en 1941. Avec de nombreuses autres aspects de la vie, les niveaux de conditionnements physiques ont diminué au cours de la Grande Dépression. Les bénéfices que les programmes d’éducation physique ont fait à grâce à la législation qui ont suivi la Première Guerre Mondiale étaient de courtes durées. Les fonds pour ces programmes ont été limité et ont finalement été épuisé à cause de la faiblesse de l’économie.

united states roaring twenties

Malgré les contretemps qu’a subi le fitness durant le Grande Dépression, Jack LaLanne, qui finit par être reconnu comme un pionnier du fitness moderne a commencé sa carrière comme un médiatique instructeur de conditionnement physique. Tout au long de sa vie, LaLanne a prêché les valeurs du style de vie du fitness. Dans les années 1950, le « Jack LaLanne Show » a commencé à être diffusé à la télévision, 25 ans avant les shows de Richard Simmons et de Jane Fonda. LaLanne a développé des programmes de fitness incluant l’aérobic, l’aérobic aquatique et les exercices de résistance. Il a aussi présenté de nombreuse pièces d’équipement d’exercice incluant la première machine à câble, le système sécurisé pour faire du squat appelé la « Machine Smith » et la première machine « Leg extension » pour l’extension des jambes. Bien que LaLanne soit souvent nommé comme l’inventeur du mouvement « Jumping Jack », l’histoire suggère que le vrai inventeur était John « Black Jack » Pershing, un officier tactique de West Point dans la Première Guerre Mondiale. Bien que LaLanne ait précédé les mouvements du fitness moderne de trois décennies, son idéologie et ses programmes d’exercices de conditionnements physique avait une bonne approche comme ont démontré les recherches modernes.

Deuxième Guerre Mondiale

A travers l’histoire du monde, les conflits militaire ont eu une impact majeur sur l’état de la condition physique. La Seconde Guerre Mondiale et ses conséquences sur les Etats-Unis n’ont pas été différent. Essentiellement, le mouvement du fitness moderne a évolué sous l’influence de la Seconde Guerre Mondiale et de la Guerre Froide.

world war 2

Les Etats-Unis sont entré dans la Seconde Guerre Mondiale avec le bombardement de Perl Harbor le 7 décembre 1941. Avec cette déclaration de guerre, il était venu la nécessité de préparer des soldats. Cependant dans le recrutement, il était devenu embarrassant de constaté que beaucoup de personnes étaient inaptes au combat. Quand la guerre a été terminé, il a été reporté que presque la moitié des personnes préparés auraient dû être refusé ou avoir une position de non-combat. Ces statistiques inquiétantes ont aidé à gagner plus d’attention sur l’importance du fitness dans le pays.

Il y a eu d’importantes contributions dans le fitness durant les années 1940, spécialement du Dr. Thomas K. Cureton de l’Université de l’Illinois. Cureton a introduit l’application de la recherche dans le conditionnement physique, ce qui a amélioré les recommandations d’exercices aux particuliers. Cureton n’a pas seulement reconnu les nombreux bénéfices de l’exercice régulier, il cherchait à étendre les connaissance du corps humain avec l’aide du fitness. Il voulait répondre à des questions telles que « combien d’exercices pour être en bonne santé ? » et quels types d’exercices étaient les plus efficaces. Mais le plus important était que Cureton voulait savoir comment la condition physique pourrait être mieux mesuré sur un individu. Parmi ses contributions, les plus importantes étaient le développement de test de conditionnement physique pour l’endurance cardiorespiratoire, la force musculaire et la flexibilité. Ses recherches ont abouti sur plusieurs recommandations pour l’amélioration de la condition cardiorespiratoire, y compris l’identification de l’intensité d’exercice nécessaire pour améliorer les niveaux de condition physique. Ses suggestions sont devenues la base fondamentale de programmes d’exercices futures.

C’est tout pour aujourd’hui. Bientôt la suite de l’histoire du fitness

-Steph