Les 10 commandements de CT Fletcher

 10 commandements

C’est une vidéo que je regarde 2 fois par jour pour rester motivé (j’ai même la version audio dans ma playlist). CT Fletcher est vraiment le gars qui va te mettre un coup de pied au cul si tu vas à la salle pour frimer. Avec lui, c’est sans pitié et c’est ça qui est bon parce que c’est seulement comme ça que tu vas avoir des résultats. Voici les commandements du boss de COMPTON (et oui, comme Dr. Dre et Ice Cube).

I) Je t’ordonne de prendre du muscle

grow

Entraînes ton état d’esprit encore plus dur que ton corps. Ton esprit est le capitaine et ton corps est le bateau, ton corps doit obéir à ton cerveau. Ordonne à ton corps de prendre du muscle et il obéira. C’est simple, vrai ? Moi, j’y crois.

Il y a des gens qui se plaignent que malgré l’entraînement, ils ne développent pas leurs corps. Je ne suis pas surpris, leur état d’esprit est faible ! Ils n’ont pas la bonne attitude mentale et le courage pour continuer à avancer malgré les douleurs et les souffrances physiques. Si tu laisse ton corps te contrôler, t’es une marionnette, normal que personne te prend au sérieux.

« Je t’ordonne de prendre du muscle », ce n’est pas juste un slogan. C’est un système de croyance qui plus d’influence que le Pape lui-même. Il faut le dire en y croyant et en ayant confiance et seulement là ton corps va prendre du muscle.

II) Qu’est ce qui est impossible pour toi ?

impossible

Ne jamais accepter que quelqu’un te limite à faire ce que tu veux. Tu ne peux pas l’éviter mais des connards vont te dire que tu ne peux pas faire ci ou ça. Moi, je suis ici pour dire FUCK à ces personnes. Il y a un juste milieu, ils sont dans cette situation parce qu’ils ont choisi d’y être. C’est pas parce qu’ils ne peuvent pas le faire que toi tu ne peux pas le faire aussi. Tu es le seul à décider de ce qui est possible et impossible.

Ne laisse personne à la gym ou même un scientifique te dire ce que tu peux ou ne peux pas faire. Si tu acceptes toujours ces conneries d’ « experts » qui décident que c’est impossible, on aurait pas d’électricité, pas d’avions, etc.

Demandes-toi ce qui est impossible et essaye-le par toi-même en premier.

III) Acceptes la douleur

pain

Tu veux apprendre quelques choses de vrai dans ta vie ? La douleur est inévitable. Dans le monde du sport, il faut accepter la douleur et l’inconfort comme un mal nécessaire car c’est dans ces conditions extrêmes que les nouveaux muscles naissent.

Je ne suis pas comme ces bouffons qui disent : « la douleur est une faiblesse que tu ne sentira plus dans ton corps ». Qu’ils aillent se faire foutre ces enculés, la douleur est ce qui fait peur à la personne moyenne qui perd son instinct mais un guerrier comme toi vas apprendre à l’accepter et il sera ton pote.

Oui la douleur sera ton pote car c’est la chose la plus sincère qui te permet de dépasser tes limites. Sois à l’aise à être dans une zone de non-confort.

IV) Ecoute ton corps

listen to your body

Ton corps est la technologie la plus puissante créer par Mère Nature. Elle t’as équipé de la capacité à faire des exploits physique et mentales hallucinants.

Maintenant, arrête d’être arrogant et sois attentif, déchiffre ce que ton corps essaie de te dire : « J’aime ce que tu fais là alors continue » ou « Tu devrais arrêter ce que tu fais parce que ça ne marche pas pour moi ». Ton corps le sait mieux, il ne te ment pas, il ne te trahit jamais.

Laisse ton corps te guidé à l’intérieur et à l’extérieur de la gym. Il te connaît mieux que toi-même.

Ton corps peut te dire le nombre de séries que tu dois faire, le poids que tu dois soulever. Ne te contente pas de regarder les chiffres du poids de quelqu’un d’autres ou de suivre la routine de quelqu’un d’autre dans la gym. Ils ne savent pas ce qui est bon pour ton corps (sauf s’ils parlent à ton corps mais là, t’es tombé sur des cinglés. Mon conseil, pars, pars loin d’eux, c’est des fous).

Mets ton ego de côtés pour un moment,putain et tu pourras écouter le Maître Yoga qui a dans ton corps.

V) Reste concentré

focus

Rester concentré ! Qu’est-ce qui fait que tu es meilleur dans la salle chaque jour ? Si t’as réponse est un truc du genre : « Je fais ça juste parce que… » STOP, arrêt de lire cet article, tu perds ton temps, fait autre chose. Ne pense pas une seconde que je joue ici parce que je ne passe pas mon temps à motiver les « sportif du week-end ».

Ce chemin de douleur pour prendre du muscle et de conquête physique personnelle ne doit pas être quelque chose que tu as choisi au hasard « juste parce que… ». Tu as choisi cette voie parce que c’est l’image de ta réussite et t’améliorer te rapproche de pas à pas, l’objectif toujours à l’esprit. Tu dois t’engager à vie.

Le prochain enculé qui dit « juste parce que… », je lui mais une haltère dans la gorge.

Sois concentré, choisi bien ton objectif et ne le lâche pas jusqu’à qu’il soit réalisé.

VI) Change ta routine

routine

Ne laisse pas ton corps d’adapté. Ton corps est magnifique, il est plus intelligent que n’importe quel fils de pute en blouse blanche. Ton corps s’adapte à tout ce que tu lui soumets après une période d’entraînement intense. Par conséquence, tu dois changer ta routine, ne sois pas confortable dans ta routine.

Entrer dans la salle de gym tous les jours avec la mentalité de « comme d’habitude », je te garantie tu vas stagner. Le changement est essentiel au développement. C’est toi qui tient le volant du changement et ton corps vas se développer.

VII) Construire les muscles dans tous les angles

angle

Des angles différents sont essentiel pour prendre du muscle. Tais-toi et laisse-moi t’expliquer ! D’abord, tu dois comprendre que chaque corps est unique. La façon dont tes muscles sont connectés et ta structure osseuse sont différentes des miennes.

En théorie, toi et moi ont fait la même action mais l’expérience pour prendre du muscle est différente. Nous faisons le même exercice mais on « sent » le muscle différemment. L’angle dans lequel tu mets ton corps te permet de prendre du muscle. Test avec l’angle qui te permet de sentir la douleur. Trouve l’angle qui te fait sentir le travail musculaire.

N’ai pas peur d’aller au dehors de la norme parce que l’angle parfait pour ton corps est uniquement pour toi. Personne d’autre ne fait la même chose.

VIII) Surcharge le muscle

overload

Le mot « surchargé » défini par moi-même, a deux significations :

Taxe ton muscle en mettant des poids lourds et force le à soulever même si tes muscle sont comme : Putain mais c’est quoi ce bordel, c’est dur ! ». Le progrès et l’amélioration continue.

Continue à faire le mouvement jusqu’à ce que ton muscle hurle, brûle à cause du volume de travail. Ne pas abandonner après seulement quelques séries. Soulevé jusqu’à tu n’en peuves plus.

Dans les deux cas, tu sors de ta zone de confort. Commande ton corps à dépasser ses limites pour s’adapter aux cycle de nouvelle routine et prendre du muscle

IX) Etre obsédé

obsession

L’obsession a une mauvaise réputation mais il est là, c’est l’ingrédient crucial qui manque aux gens qui sont toujours juste dans la moyenne. L’excellence dans le corps et l’esprit ne peuvent pas être atteint sans obsession.

Que tu veux être le meilleur pour retourner les crêpes, laver les fenêtres ou jeter la poubelle, il n’y a pas de recette miracle, tu dois être obsedé. Le désir doit être dans chaque cellule de ton corps.

Tu dois rêver de ça, dormir avec, manger avec, respirer avec. Demande à tous les champion s’ils ne sont pas obsédé 24h/24h, 7j/7j à être le N°1.

X) Ne jamais être satisfait 

satisfied

Un homme satisfait, complet est heureux avec là où il est et ce qu’il a accompli. Un homme qui a faim va déchirer en deux l’homme satisfait (avec le sourire) pour obtenir ce qu’il veut ( « homme » est utiliser de façon universel, c’est valable pour vous mesdames, aussi !).

La satisfaction et la complaisance sont toxique parce qu’ils signalent à l’esprit que vous avez atteint la fin de votre croissance, la fin de votre voyage. Penses-tu que tes idoles qui sont plus âgés que toi, serait là où ils sont s’il y a quelques années ils s’étaient dit : « C’est bon j’arrête là, j’ai atteint mes limites, c’est le moment d’être comme ceux de la classe moyenne ».

Fuck, non ! Dites-le avec moi maintenant : Fuck la moyenne. Ne jamais être satisfait. Toujours se déplacer vers l’avant. Toujours grandir. Voilà le dernier et le plus important commandement. Jamais. Être. Satisfait.

Voici la vidéo (anglais) :

-Steph

Leave a Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.